17 juillet, Journée de la justice pénale internationale

Le 17 juillet 1998, 120 pays se sont unis pour adopter un traité international appelé le Statut de Rome qui vise à protéger les personnes contre le génocide, les crimes contre l’humanité, les crimes de guerre et le crime d’agression. 

Quatre ans plus tard, suite à la ratification de 60 États, le Statut de Rome est entré en vigueur, établissant la Cour Pénale Internationale.

La Création de la Cour pénale Internationale marque un tournant historique dans la coopération internationale pour luttes contre les crimes atroces.

Elle est actuellement présidée par Monsieur Chile Eboe-Osuji, avocat et magistrat nigérian.

Photo : Mr Philippe Kirsch (ancien Président de la Cour Pénale Internationale)

Né le 1er avril 1947, Philippe Kirsch est un avocat canadien qui a présidé la Cour pénale internationale jusqu’en mars 2009 et est juge affecté à la Section des appels.

Détenteur d’une licence et d’une maîtrise en droit de l’université de Montréal et membre du Barreau du Québec, il commence sa carrière diplomatique à l’ambassade du Canada au Pérou.

En 1998, le juge Kirsch a exercé la fonction de président du Comité plénier de la Conférence diplomatique des plénipotentiaires des Nations unies sur la création d’une Cour criminelle internationale (la Conférence de Rome). Il a été également président de la Commission préparatoire de la Cour pénale internationale (1999 ‑ 2002).

Monsieur KIRSCH était l’invité exceptionnel de la dernière assemblée Générale de la Conférence des Bâtonniers du Grand Sud-Ouest le 27 JUIN 2020 à Bergerac.

Le 17 juillet unit tous ceux qui souhaitent soutenir la justice, promouvoir les droits des victimes, et aider à prévenir les crimes qui menacent la paix, la sécurité et le bien-être du monde.  

Sources : Wikipédia / Cour pénale Internationale